Les économies d’énergie en construction et en rénovation à Grasse

BBC Etude Construction Rénovation pour une meilleure performance énergétique !

Causes de déperditions, les toitures 25 % à 30 % :

Dans le cas d’une maison non isolée, 30% des déperditions se font par la toiture. C’est la partie qui présente le plus de déperditions de chaleur en hiver.

C’est aussi la partie du bâtiment qui reçoit le plus d’ensoleillement et de chaleur l’été. Mal isolé, les occupants auront trop chaud. Malgré tout, la toiture est la partie la plus facile à isoler et plusieurs solutions existent suivant que les combles sont perdus ou aménagées.

 Méthode :

  • Laine de verre à souffler : Thermo 046 de Knauf Insulation
  • Ouate de cellulose à souffler : Univercell de Soprema
  • Laine de verre à dérouler : TI 212 de Knauf Insulation
  • Panneau sous toiture : Fibratec Ultra de Knauf
  • Panneau en isolant de fibres naturelles : Sylvactis 55FX d’Actis
  • Laine de verre à dérouler : TI 212 de Knauf Insulation

Isolez vos murs avec BBC Etude, Construction, Rénovation (06)

Les solutions murs 20% à 25% :

L’isolation des murs peut se faire par l’utilisation de matériaux de structure isolant par nature (béton cellulaire, brique monomur…) ou par l’ajout de produits  isolants (polystyrène, laines minérales, laines naturelles) en intérieur ou en extérieur (Isolation Thermique par l’Extérieur ou ITE).

  • Panneau laine de verre : semi-rigide TP 216 de Knauf Insulation
  • Panneau en isolant de fibres naturelles : Sylvactis 55FX d’Actis
  • Isolation polystyrène sur ossature métallique : système Easyclic de Knauf
  • La solution en pose chevillée de Weber, pour des façades anciennes et irrégulières
  • La solution en pose collée de Weber, pouvant être mise en place dans le cas de façades neuves
  • La solution ITE, isolant fibre de bois sur ossature bois et finition crépie, idéale pour les maisons ossatures bois

Etude Construction et Rénovation énergétique

Performance thermique de vos menuiseries à Grasse

Les solutions menuiseries extérieures (ouvrage) 10% à 15% :

La performance thermique d’une paroi vitrée dépend de la nature de la menuiserie, des performances du vitrage, de la qualité de mise en œuvre mais aussi des systèmes de fermetures rapportés (volets battants, roulants ou aucun système complémentaire).

Aujourd’hui, le vitrage nécessaire est un 4/16/4 mm à faible émissivité avec une lame d’air Argon. Dans le cadre de la conception bioclimatique de votre habitat, la surface vitrée de référence représente le sixième (soit 17%) de la surface habitable. Avec une orientation idéale de 40% au sud, 20% au nord et les 40% restant se répartissent entre l’est et l’ouest.

Solution fenêtre :

  • Angle de fenêtre gamme : Innov PVCde Molenat PVC
  • Menuiserie oscillo-battant PVC
  • Fenêtre gamme Lena Bois : les solutions porte-fenêtre et baie :
  • Baie alu coulissante de Molenat Alu
  • Porte fenêtres gamme Innov : PVC de Molenat PVC
  • Porte fenêtre bois cintrée de Molenat Bois

 Les solutions fermetures rapportées (+):

  • Volets battants Alu
  • Bois
  • PVC
Pour de plus amples informations, n’hésitez pas à contacter notre entreprise de maçonnerie générale à Grasse

Vos étanchéités à l'air dans les Alpes Maritimes

Etude Construction et Rénovation énergétique Les solutions portes d'entrée (ouvrage) 10% à 15% :

Outre l’aspect purement esthétique de la porte d’entrée, celle-ci à une fonction isolation thermique qui prend tout son sens dans le cadre de la maison BBC.

La porte d’entrée, suivant ses caractéristiques techniques, permet de générer des économies d’énergie tout en valorisant économiquement et esthétiquement votre maison.

  • Porte d’entrée PVC,
  • Porte d’entrée Bois
  • Porte d’entrée Alu

Les solutions étanchéité à l'air et ventilation 20% à 25% :

Sous la pression des vents naturels, l’air s’infiltre dans la maison à cause des défauts de la construction. Il en découle des effets de courants d’air et d’inconforts.

Par ces différentes fuites, en hiver, l’air chauffé de la maison s’échappe, tandis que l’été l’air chaud pénètre dans l’habitation provoquant des fluctuations de température. Ces variations entrainent des augmentations de besoin de chauffage et une dégradation de la performance thermique générale. Une maison non étanché à l’air peut représenter jusqu’à 8 kWehp/m².an de surconsommation.

Une mauvaise étanchéité peut aussi créer des problèmes de condensation et de détérioration de l’enveloppe.

Ainsi, assurer un bon niveau d’étanchéité à l’air pour une maison, c’est maîtriser les flux d’air qui circulent à travers des orifices volontaires (Ventilation Mécanique Centralisée) et limiter les flux incontrôlés qui sont source de gaspillage d’énergie. La perméabilité à l’air est mesurée et doit être de 0,6m3/(h.m²). Plus concrètement, la surface cumulée des défauts d’étanchéité à l’air ne doit pas être supérieure, dans le cadre des exigences BBC, à un disque d’une surface de 210 cm² soit un disque d’un diamètre de 16,5 cm.

Il est nécessaire de vérifier avant réception que cet objectif est bien atteint. L’étanchéité à l’air est contrôlée lors d’un test avec porte soufflante appelé Blower-Door-Test. Le cas échéant, il faudra mettre en œuvre des mesures correctives. Il est donc judicieux de réaliser un test intermédiaire avant la fermeture des parements et gaines techniques pour identifier les fuites et apporter les éventuelles corrections sans destruction.

Il est recommandé de faire preuve de vigilance dès la phase de conception en limitant le nombre de pénétrations de l’enveloppe et en décrivant précisément les schémas de détails d’exécution.

Par ventilation (VMC) dima mini 17:

La ventilation de l’habitat est nécessaire afin de renouveler l’air intérieur pour évacuer les polluants intérieurs, le CO2 rejeté par les occupants et l’humidité ambiante. Ce renouvellement doit se faire en limitant les pertes thermiques dues à l’air neuf froid.

Une Ventilation Mécanique Centralisée (VMC) double flux permet de maintenir un confort thermique hiver comme été. Le système est constitué d’un bloc échangeur thermique, d’un caisson de prise d’air neuf et d’un caisson d’extraction d’air vicié. Dans une habitation ayant une température ambiante de 20°C, un air froid extérieur de -10°C est réchauffé, au sein du bloc échangeur thermique, par l’air vicié (20°C) qui sort. A ce « contact », l’air extérieur pénètre dans l’habitation aux alentours de 18°C. L’effort énergétique pour que cet air passe de 18°C à 20°C est alors très faible. Le gain énergétique permet de récupérer de 50% à 90% des calories. Il est nécessaire de choisir une VMC avec une consommation électrique pour les ventilateurs minime.

Les solutions produits étanchéité à l'air :

De nombreux produits et systèmes spécialement conçus pour assurer une excellente maîtrise de l’étanchéité existent :

  • Pare-Vapeur
  • Frein-Vapeur
  • Joints pré-comprimés :
  • Adhésifs à longue durée de vie
  • Passe câbles et passe conduits

Planchers et ponts énergétiques (06)

Plancher bas 7 % à 10 % :

Le plancher bas reste assez simple à isoler si construction... il suffit d'hydrofuger la dalle en béton mini 200mm qui la rendra imperméable et bloquera les remontées d'humidité.

  • Dalle 200mm
  • Hydrofuge 

Pont thermique en façade 5% à 10% :

Les ponts thermiques sont dû à des trous dans la façade qui sollicite le passage de tuyau pour une clim ou une VMC par exemple , pour y remédier il suffit d'apliquer dans le trou une mousse expensive avant rebouchage celle-çi empêchera l'air de rentrée et de sortir .

  • Mousse expensive ( Anti-feu ) de préférence
Nous nous déplaçons dans les Alpes Maritimes (06) et plus particulièrement à Grasse, Cannes et Nice.